12 Mar 21

Restitution étude DEPLHY VDS & préconisations

Pôle Renouvelables
Prochain rendez-vous
20
Avr
Groupe de Travail : Sous-traitants Nucléaire
en visio ()
AccueilActualitésRestitution étude DEPLHY VDS & préconisations

Jeudi 11 mars, sous l’égide de M. le Préfet Philizot, Délégué Interministériel au Développement de la Vallée de la Seine, Normandie Energies, la Région Normandie, France Hydrogène et France Chimie Normandie réunissaient plus de 80 participants de la Vallée de Seine, collectivités, acteurs privés de l’industrie et des transports, autour du sujet de l’hydrogène bas carbone.

Pour le déploiement de cette filière hydrogène, il y a des équilibres économiques à inventer, des initiatives de l’Etat et des opérateurs privés. Cela suppose aussi des équilibres territoriaux, des mutations des chaines industrielles et des chaines de transport pour atteindre collectivement les objectifs

introduisait M. le Préfet Philizot, Délégué Interministériel au Développement de la Vallée de la Seine.

Sur le territoire Vallée de la Seine, nous avons anticipé les besoins industriels et de mobilité lourde en matière d’hydrogène décarboné. A l’initiative de la filière Normandie Energies et la Région Normandie dès fin 2018, nous avons par l’étude Deplhy VDS réalisé un diagnostic de la filière Hydrogène, point de départ sur lequel nous pouvons nous appuyer pour tracer les lignes directrices des actions publiques et privées afin d’atteindre nos objectifs de développement de l’hydrogène décarboné.

La Vallée de Seine concentre aujourd’hui 45 % de la demande nationale en H2 avec une consommation estimée à 350 000 T / an sur 780 000 T, essentiellement centrée sur la production d’ammoniac (83% des capacités nationales) et des raffineries (45% des capacités nationales). On note aussi la présence diffuse de petits consommateurs dans la chimie, le traitement des métaux et la microélectronique. Dans la Glass Valley (verrerie), nous avons noté une forte concentration possible d’usage industriel en hydrogène.

De nombreux projets de mobilité (urbaine ou transport lourd au sens large) fleurissent sur ce territoire favorisé par la présence d’Haropa, de la Seine, des plaques industrielles et plateformes logistiques en Vallée de la Seine.

L’enjeu de cette réunion fut le partage de ce 1er diagnostic, et aussi d’enclencher un 1er échange autour des pistes de travail proposées :

  • Quels sont les écosystèmes territoriaux hydrogène identifiés en Vallée de Seine ?
  • Quels sont les territoires potentiels de production de l’hydrogène en Vallée de Seine ?
  • Quel schéma d’infrastructure hydrogène serait pertinent en Vallée de Seine ? Quels sont les points stratégiques d’approvisionnement ?
  • Diagnostic de l’offre (équipementiers et constructeurs du marché transport hydrogène
  • Etablir un récapitulatif des dispositifs de soutien (3 niveaux : régional, national et européen)
Découvrir les résultats de l'étude DEPLHY VDS et ses préconisations
En savoir plus sur déploiement de l'hydrogène bas carbone en Vallée de Seine

Partager ce contenu