Renouvelables

Prochain rendez-vous
20
Oct
Journée d’Affaires du Parc éolien en mer ...
Le Havre (76)
AccueilPôlesRenouvelables

Développer les renouvelables

Ce pôle répond aux enjeux de la diversification du mix énergétique et d’augmentation de la part des énergies renouvelables dans la production française. Autour de nos membres (grands groupes industriels, PMI locales et nationales, universités et grandes écoles, ainsi que laboratoires de recherche), il sensibilise les différents acteurs des territoires, créé les opportunités et accompagne l’émergence des projets d’énergies renouvelables.

Des transformations à soutenir

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte fixe à 32% la part des renouvelables dans la consommation nationale d’énergie en 2030, soit 40% de la production d’électricité, et 38% de la consommation de chaleur via la biomasse et le biogaz.

Les énergies renouvelables contribuent à la lutte contre le changement climatique en décarbonant le mix énergétique, mais également au développement de nouveaux modes de gestion de l’énergie, à la décentralisation de la production, à l’injection de biogaz et d’électricité verte dans les réseaux, ou encore au stockage.

1444
MW

puissance des 3 parcs éoliens en mer en développement sur le littoral normand

85
unités de méthanisation

et 160 projets

4
grandes centrales solaires

au sol pour 36 MWc

1
territoire

engagé pour l’hydrogène

Solaire

Le rayonnement du soleil peut-être capté et converti :

– en électricité, grâce au solaire photovoltaïque
– en chaleur, grâce au solaire thermique

Gaz Vert

La filière connait en Normandie une dynamique positive qui répond à la fois au besoin de valorisation des déchets et de transition énergétique. En mars 2020, 111 unités de méthanisations étaient en fonctionnement dans notre région (dont 57 à la ferme). Ce biométhane (ou Biogaz) peut ainsi être :

  1. Injecté dans le réseau de gaz naturel
  2. Injecté dans une unité de cogénération afin de produire chaleur et électricité
  3. Utilisé sous forme de GNV, GNL ou GNC pour la mobilité
Hydrogène

La France produit 1 million de tonnes d’hydrogène par an, dont 1/3 provient de la Vallée de Seine. Produit par des sources d’énergies renouvelables et/ou décarbonnées, l’hydrogène pourrait demain relever d’importants défis :

  1. décarbonation de l’industrie
  2. stockage des énergies renouvelables (power to gas),
  3. réduction des polluants atmosphériques du transport
  4. création de nouvelles activités et emplois associés…
Eolien terrestre

Malgré l’excellent potentiel en vent du territoire, la puissance raccordée du parc éolien terrestre en Normandie n’était que de 832 MW au 31 mars 2019. A cette date, l’éolien ne couvrait que 5.3% de la consommation d’électricité. Les enjeux pour libérer la filière sont donc :

  1. Favoriser les bonnes pratiques de développement (voir Charte du cluster éolien normand)
  2. Encourager le financement citoyen et le co-développement
  3. Développer l’emploi et les compétences en région autour de l’éolien
  4. Utiliser l’éolien comme levier d’innovation (notamment avec l’hydrogène).
Eolien en mer

Exposée à des vents puissants et réguliers, la façade maritime Normande est propice au développement éolien en mer. Sur les 6 projets retenus par l’Etat dans le cadre des 1er et 2ème appel d’offres, trois se situent en Manche :

  1. Au large de Fécamp : 498 MW – 71 mâts sur fondations gravitaires (EDF Renouvelables, Enbridge, WPD Offshore)
  2. Au large de Courseulles-sur-Mer : 450 MW – 64 mâts sur monopieux (EDF Renouvelables, Enbridge, WPD Offshore)
  3. Au large de Dieppe et Le Tréport : 496 MW – 62 mâts sur jackets (Engie, EDPR, Caisse des dépôts)

 

Leur mise en service devrait s’échelonner entre 2022 et 2025, pour une durée de vie de 20 à 25 ans. Au-delà, le parc est démantelé ou remis en service avec des machines plus performantes.

 

Nathalie QUEINNEC
Emploi Compétences & Cluster Solaire
06 23 17 26 53

Partager ce contenu

Devenir membre ?

En savoir plus